fbpx

L’hydrothérapie est-elle efficace pour les patients souffrant de lombalgie chronique ?

Quel est le remède pour guérir la lombalgie chronique ? L’hydrothérapie est-elle efficace pour les
patients souffrant de lombalgie chronique ?

La lombalgie (LBP) est un problème de santé majeur dans le monde entier, avec une prévalence
estimée à environ 7,0 %. La majorité des adultes (60 à 80 %) se plaignent de lombalgie à un moment
ou à un autre de leur vie. 5 à 10 % ceux-ci développeront une lombalgie chronique (Chronic Low Back
Pain).
Les patients souffrant de lombalgie chronique peuvent présenter des douleurs lombaires pendant plus
de 3 mois. Les personnes âgées, les femmes, les travailleurs à domiciles et les personnes ayant un
indice de masse corporelle élevé sont plus susceptibles de souffrir de lombalgie chronique.
Différentes méthodes peuvent être appliquées pour le traitement et la gestion des CLBP, notamment
des traitements pharmacologiques et non pharmacologiques.
L’hydrothérapie est un des traitements non pharmacologiques largement utilisé, dans lequel les
patients se baignent dans de l’eau dont la température est supérieure à 20°C pendant 20 à 30 minutes.
Globalement, il s’agit d’un moyen de traiter les troubles rhumatismaux et musculo-squelettiques qui
peut soulager la douleur et améliorer la fonction dans les troubles musculo-squelettiques.
Les propriétés uniques de l’eau réduisent le stress articulaire ainsi que la charge axiale de la colonne
vertébrale. Dans l’eau, le corps ne pèse plus qu’un huitième de son poids.
De plus, les mouvements continus des membres contre la résistance de l’eau entraînent un
renforcement musculaire et des avantages cardiovasculaires, en particulier chez les sujets ayant une
faible condition physique.
L’exercice ou l’activité physique est vital pour les patients atteints de CLBP afin de les aider à accomplir
leurs activités quotidiennes en renforçant les muscles, en augmentant la capacité aérobique des
muscles lombaires et en favorisant la circulation sanguine locale.
Grace à l’hydrothérapie combiner à la kinésithérapie classique, le mouvement sera moins douloureux
et on pourra renforcer les muscles. Tout cela dans le but de soigner le dos.
L’hydrothérapie s’adresse à tout le monde, quel que soit l’âge ou les aptitudes physiques.
Plusieurs études ont été faites dans le but de prouver l’efficacité de l’hydrothérapie.
Selon l’étude Pires et al. la douleur corporelle générale a été réduite par l’exercice dans l’eau. Dans
l’étude de Baena-Beato et al. le changement d’incapacité après des séances d’hydrothérapie a été
examiné. Ils ont observé une réduction des niveaux de douleur et d’invalidité, ainsi qu’une
amélioration de la qualité de vie, de l’indice de masse corporelle et de la condition physique.
Pour conclure, l’hydrothérapie combinée avec la kinésithérapie classique a des effets bénéfiques pour
le traitement des lombalgies chroniques. N’hésitez pas de prendre contact avec votre Kinésithérapeute
pour plus d’informations.

Alaa Dridi, Kinesitherapeute (Medeortho, David Lloyd)

Abbreviations: CLBP = chronic low back pain, LBP = low back pain

Références:
[1] GBD 2016 Disease and Injury Incidence Prevalence CollaboratorsGlobal, regional, and national
incidence, prevalence, and years lived with disability for 328 diseases and injuries for 195 countries,
1990-2016: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2016. Lancet 2017;390:1211–
59.
[2] Becker A, Held H, Redaelli M, et al. Low back pain in primary care: costs of care and prediction of
future health care utilization. Spine (Phila Pa 1976) 2010;35:1714–20.
[3] Kolber MJ, Beekhuizen K. Lumbar stabilization an evidence-based approach for the athlete with low
back pain. Stength Cond J 2007;29: 26–37.
[4] Lara-Palomo IC, Aguilar-Ferrándiz ME, Matarán-Peñarrocha GA, et al. Short-term effects of
interferential current electro-massage in adults with chronic non-specific low back pain: a randomized
controlled trial. Clin Rehabil 2013;27:439–49
[5] Minghelli B, Oliveira R, Nunes C. Non-specific low back pain in adolescents from the south of
Portugal: prevalence and associated factors. J Orthop Sci 2014;19:883–92.
[6] Marienke VM, Rubinstein SM, Verhagen AP, et al. Exercise therapy for chronic nonspecific low-back
pain. Best Pract Res Clin Rheumatol 2010;24:193–204.
[7] Karagülle M, Kardes¸ S, Karagülle MZ. Real-life effectiveness of spa therapy in rheumatic and
musculoskeletal diseases: a retrospective study of 819 patients. Int J Biometeorol 2017;61:1945–56.
[8] Falagas ME, Zarkadoulia E, Rafailidis PI. The therapeutic effect of balneotherapy: evaluation of the
evidence from randomised controlled trials. Int J Clin Pract 2010;63:1068–84.
[9] Camilotti BM, Rodacki ALF, Israel VL, Fowler NE. Stature
recovery after sitting on land and in water. Man Ther.
2009;14(6):685–689; doi: 10.1016/j.math.2009.03.007.
[10] Campbell JA, D’Aquisto LJ, D’Aquisto DM, Cline MG. Metabolic and cardiovascular response to
shallow water exercise in young and older women. Med Sci Sports Exerc. 2003;35(4):675–681; doi:
10.1249/01.MSS.000 0058359.87713.99.
[11] Poyhonen T, Sipila S, Keskinen KL, Hautala A, Savo_ lainen J, Malkia E. Effects of aquatic resistance
training on neuromuscular performance in healthy women. Med Sci Sports Exerc. 2002;34(12):2103
2109; doi: 10.1249/ 01.MSS.0000039291.46836.86.
[12] Tsourlou T, Benik A, Dipla K, Zafeiridis A, Kellis S. The effects of a twenty-four-week aquatic training
program on muscular strength performance in healthy elderly women. J Strength Cond Res.
2006;20(4):811–818; doi: 10.1519/R-18455.1.
[13] Baena-Beato PA, Artero EG, Arroyo-Morales M, Robles- Fuentes A, Gatto-Cardia MC, Delgado
Fernandez M. Aquatic therapy improves pain, disability, quality of life, body composition and fitness
in sedentary adults with chronic low back pain. A controlled clinical trial. Clin Rehabil.
2014;28(4):350–360; doi: 10.1177/0269215513504943.
[13] Pires D, Brazete Cruz E, Caeiro C. Aquatic exercise and pain neurophysiology education versus
aquatic exercise alone for patients with chronic low back pain: a randomized controlled trial. Clin
Rehabil. 2015;29(6):538–547; doi: 10.1177/0269215514549033.

MedeOrtho

57, Avenue Winston Churchill
1180 Uccle

Tél : 02 476 24 16

Création  : MilkyWeb