fbpx
Skip to main content

Kinésitérapie ou ostéopathie, quelle différence?

20 juillet 2023

Ces deux professions sont des pratiques très complémentaires avec leur spécificités propres. Ce sont des techniques manuelles qui vont être réalisées suite à une anamnèse et un diagnostic effectué au préalable, afin d’orienter correctement le traitement.

 

Malgré leur point commun qui est l’approche manuelle, ces deux pratiques sont donc bien différentes. Elles n’ont ni les mêmes buts ni les mêmes pratiques, mais n’en restent pas moins complémentaires. Voyons cela de plus près…

 

  1. Le kinésithérapeute travaille sur prescription avec l’aval du médecin, contrairement à l’ostéopathe, avec un remboursement de la mutuelle plus important pour la kinésithérapie.

 

  1. La kinésithérapie se réalise en plusieurs séances (généralement par 9 ou 18 séances pouvant aller jusqu’à 60 séances), à espace régulier. L’ostéopathie quant à elle, se réalise de façon ponctuelle et isolée dans le temps, avec un espace de séances plus important.

 

  1. Le kinésithérapeute aura tendance à se concentrer principalement sur la zone lésée du corps, tant dis que l’ostéopathe traite le corps dans son ensemble. En effet, le kiné traitera la zone problématique avant de la réintégrer dans le schéma corporel plus complet, par exemple en renforçant les muscles de la zone sensible ou en corrigeant les gestes, afin de prévenir une nouvelle blessure. L’ostéopathie envisage le corps dans sa globalité et agit sur l’ensemble de sa mobilité par des techniques manuelles douces ou des manipulations (ce qu’on appelle ‘craquer’). En redonnant de la mobilité au corps, l’ostéopathe va soulager les symptômes.

 

  1. En kiné on utilise des techniques manuelles, avec ou sans appareillage. En ostéo, il s’agit exclusivement de mobilisation ou de manipulations manuelles.

 

 

En conclusion, la kinésithérapie peut se spécialiser dans différents domaines: kiné respiratoire, kiné périnatale (prévention en prénatal et rééducation en post-natal), kiné du sport, kiné neurologique… Mais la kiné peut intervenir pour toutes sortes de problèmes. Entre autres :

  • la rééducation post-traumatique (entorse, fracture, tendinite…) ou post-chirurgicale ;
  • les troubles musculo-squelettiques ;
  • les pathologies du système nerveux, par ex. récupération après un accident vasculaire ;
  • la rééducation des personnes atteintes de paralysie et/ou de troubles neurologiques ;
  • les affections cardiorespiratoires, pensons à la kiné respiratoire chez le bébé ;
  • les affections circulatoires et les rhumatismes ;
  • la rééducation du périnée ;
  • etc…

 

L’ostéopathie quant à elle va travailler sur l’harmonie corporelle et plutôt s’intéresser au système dans sa globalité. Il agit principalement dans ces 3 sphères :

  • le systèmes mécanique (système orthopédique, traumatisme) ;
  • le système neurologique (névralgies) ;
  • et le système vasculaire (troubles cardio-vasculaires).

Ces articles pourraient vous intéresser

Quels sont les 10 commandements à suivre pour une personne diabétique :

28 juin 2023

Soins de santé à Uccle

4 juillet 2023

Ostéopathe du sport

7 juillet 2023