fbpx
Skip to main content

Les céphalées de tension

20 juillet 2023

Les céphalées de tension sont un type particulier de maux de tête, ressenti comme une
pression ou une tension au niveau des zones temporales ou du front. Ces céphalées de
tension sont provoquées par une importante tension des muscles du cou et se
manifestent généralement en casque, ou en barre horizontale, irradiant parfois jusqu’à
la nuque. Elle peut s’accompagner d’une tension oculaire et d’une crispation des
muscles du cou, mais contrairement à la migraine, ne provoque pas de troubles
digestifs (nausées, vomissements) ;
De plus, cette pathologie souvent chronique (parfois épisodique) peut apparaître de
manière bilatérale alors que les migraines apparaissent d’un seul côté. Elle peut avoir
différentes origines, due à des problèmes musculaires et squelettiques cervicaux,
posturaux, psychosomatiques ou encore liée au stress.
En effet, la CT chronique viendrait d’un épuisement du système nerveux central suite à
une exposition prolongée intense et/ou répétée à un facteur stressant ou à une forte
pression.

Peut-on prévenir une céphalée de tension ?

Une bonne hygiène de vie et des techniques de relaxation peuvent souvent aider à
mieux gérer son stress et donc éviter ces tensions musculaires responsables de ces
céphalées.
De plus, une bonne ergonomie au bureau est également utile pour éviter les mauvaises
postures et la sursolliciter les muscles du cou. Par exemple, une bonne position devant
l’ordinateur consiste a placer l’écran bien en face de soi, et à la hauteur des yeux, de
telle façon que la tête soit droite lorsqu’on regarde l’écran.

Quels sont les principaux traitements d’une céphalée de tension ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous selon le temps et les envies dont vous disposez.
Dans un premier temps, nous vous conseillerons de faire appel à la relaxation, aux
ativités sportives et douces.
Ensuite si cela ne suffit pas a faire disparaitre vos douleur nous vous conseillons de
vous orienter vers un traitement kinésithérapeutique durant lequel un travail profond au
niveau de la nuque sera réalisé, mais aussi du front, du crâne et des tempes. Associé à
cela des massages, des exercices d’étirements, de renforcements, de stabilisations
musculaires et articulaires dans un but antalgique et de relachement.

Si il vous reste encore des questions à ce propos n’hésitez pas à nous contacter. Nous
nous ferons un plaisir d’y repondre.

Ces articles pourraient vous intéresser

L’approche bio-psycho-sociale

4 juillet 2023

Urgence Ostéopathie

4 juillet 2023

Que faire après une entorse ou une blessure musculaire ?

20 juillet 2023