fbpx
Skip to main content

Qu’est-ce qu’une capsulite rétractile ?

28 juin 2023

La capsulite rétractile, connue également sous le nom d’épaule gelée, est une pathologie de l’épaule fréquente créant des remaniements inflammatoires importants. Celle-ci se manifeste par un développement progressif de la douleur et par la perte de mouvements actifs et passifs de l’épaule (raideur).

D’où ça vient ? Chez qui ?

Généralement, la capsulite rétractile se déclenche sans raison connue. Cependant, il existe de nombreux facteurs de risque établis tels que le diabète, le fait d’être une femme, des facteurs génétiques, le fait d’être âgé entre 45 et 60 ans, une chirurgie récente, des troubles de la thyroïde, …

Mode d’installation ? Symptômes ?

La capsulite rétractile est principalement divisée en deux grandes phases :

  • Une première phase (= phase chaude) qui consiste en l’apparition d’importantes douleurs, constantes et nocturnes. L’impact dans la vie quotidienne est très important. Cette phase dure en général de 1 mois et demi à 6 mois.
  • Une seconde phase (= phase froide) caractérisée par l’apparition progressive d’une raideur de l’épaule. Durant cette phase, il persiste encore des douleurs mais elles sont généralement moins handicapantes notamment durant la nuit.

La capsulite est une pathologie longue, pouvant durer de 1 an à 4 ans. Cependant, cette pathologie reste bénigne !

Quel traitement ?

Le traitement est conservateur dans 90% des cas et la chirurgie est rarissime. Le traitement le plus efficace consiste en un traitement médical associé à une rééducation en kinésithérapie.

Dans un premier temps, lors de la phase chaude, il est très recommandé d’effectuer une infiltration corticostéroidienne afin de diminuer la douleur et de raccourcir le délais de guérison. L’infiltration combinée à des exercices spécifiques expliqués par votre kinésithérapeute est plus efficace que de réaliser l’infiltration de manière isolée.  

Dans un second temps, lors de la phase froide, la kinésithérapie prend toute son importance. L’objectif est de récupérer progressivement la fonction de l’épaule et de ne plus sentir de douleur. La rééducation est basée sur l’apprentissage et la réalisation d’exercices spécifiques ainsi que des techniques de mobilisations.

Ces articles pourraient vous intéresser

Quand consulter un ostéopathe pour femme enceinte ?

7 juillet 2023

Exercices d’auto-rééducation sans kiné

7 juillet 2023

Notre podologue prend soin de vos pieds !

20 juillet 2023